En retard pour le bonheur

Un couple en plein doute tente de se reconstruire.Irae est une jeune femme époustouflante de folie, hantée par les malheurs de son passé, qui a renoncé à la magie de l'existence. Dimitri se retrouve entraîné malgré lui dans ses mésaventures : une morne routine, un compagnon qui ne convient plus, une enfant souffrante, toute une existence remise en question. Emotions délicieuses, rires déchainés et fatalité de la vie s'invitent violemment dans leurs jours. Tous deux redécouvrent une passion perdue.Découvrez un roman touchant sur la vie du couple et des remises en question liées à son évolution.EXTRAITLe déménagement à Paris a été laborieux. Je m’étais installé dans une chambre minuscule dans une cité universitaire proche du campus. Il n’y avait pas de paysages sauvages ni de montagnes majestueuses. C’était assez gris, il pleuvait tout de même beaucoup, et je n’ouvrais plus la fenêtre le matin, je gardais les rideaux tirés la plupart du temps.Au début, une vague d’anxiété s’était emparée de moi. La ville paraissait vivre à un rythme de folie, on se pressait toujours aux gares et même le café du matin était siroté en courant derrière le bus. Et puis j’ai commencé à m’habituer aux lectures durant les trajets en métro, aux cafés corsés en marchant sous la pluie. J’ai appris à inspirer doucement en arrivant aux rues dallées, à me sentir enveloppée par les lumières de Rousseau et de Voltaire.Une véritable petite mordue de littérature.Je choisissais d’ailleurs soigneusement les rues de mes promenades : allée de la Comtesse De Ségur, allée Marguerite Yourcenar, allée Marcel Proust, chaque jour j’organisais la découverte de nouvelles rues et j’y allais, accompagnée d’un des livres de l’auteur en question, je m’installais dans un petit café et je lisais et le temps s’allongeait, se démultipliait, et je rêvassais pendant des heures jusqu’à ce qu’un serveur vienne se poser devant moi en se raclant promptement la gorge.J’ai marché dans Paris durant des heures, parfois en larmes, sujette à des crises de nostalgie aiguë, repensant à mon détective ivre à quatre heures du matin, aux yeux doux de Pablo, à maître Yoda qui me traitait en princesse, en me disant que je donnerais tout, tout, pour avoir une main dans la mienne, une bouche à embrasser sous la neige, un sourire complice devant un monument romantique.À PROPOS DE L'AUTEURAprès des études en médecine, Salma Inoubli décide de reprendre sa passion première : la littérature. Elle est actuellement étudiante en littérature, science humaines et édition à l'université de Paris Diderot En retard pour le bonheur est son second roman.